📖 Comment soigner une tendinite du moyen fessier ?

La tendinite du moyen fessier ou tendinopathie de la hanche est une pathologie présente sur la face latérale du bassin. Elle est fréquente chez les sportifs pratiquant la course à pied et tous les sports nécessitant un saut ou appui sur un seul pied tels que le saut, le ski, le patinage sur glace, le roller artistique, etc. Favorisée par des mouvements répétitifs ou une position inappropriée, la tendinite du moyen fessier touche plus de femmes que d’hommes entre 40 et 60 ans, car elles ont un bassin plus large.

Découvrez dans cet article les symptômes de la tendinite du moyen fessier, ses causes et les traitements possibles.

 📌 Sommaire
1. Qu’est-ce qu’une tendinite ?
2. Quels sont les symptômes de la tendinite du moyen fessier ?
3. Quelles sont les causes d’une tendinite du moyen fessier ?
4. Comment soigner une tendinite du moyen fessier ?

1. Qu’est-ce qu’une tendinite ?

La tendinite est une inflammation des tendons. Elle provoque des douleurs intenses qui gênent les gestes de la vie quotidienne. Ainsi, tous les tendons peuvent être concernés par une tendinite : épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville et talon.

Dans le cas de la tendinite du moyen fessier, l’inflammation touche le tendon qui attache le muscle glutéal au grand trochanter. Une douleur diffuse est alors ressentie sur le côté externe de la hanche. Pour la soulager, le patient peut utiliser un pistolet de massage. Son embout interchangeable permet de réduire les inflammation sur toutes les parties du corps.

2. Quels sont les symptômes de la tendinite du moyen fessier ?

Le principal symptôme de la tendinopathie de la hanche est une douleur exquise sur le côté externe de la hanche qui peut irradier jusqu’au genou, voire jusqu’à la cheville lorsque le muscle du moyen fessier est sollicité. Elle s’accentue lors d’une marche prolongée, d’une montée d’escalier ou une station debout prolongée provoquant une gêne dans les mouvements. En revanche, descendre les escaliers ne provoque aucune douleur.

Par ailleurs, la palpation du tendon au niveau de la hanche est douloureuse. De même, l’appui sur une seule jambe provoque une douleur vive.

La tendinite du moyen fessier peut devenir chronique et impacter le quotidien. Et pour cause, marcher ou se tenir debout provoque une douleur aigüe. Sur le long terme, elle peut provoquer une boiterie et forcer le patient à porter une canne.

Cette pathologie est difficile à diagnostiquer, parce qu’elle est souvent confondue avec une sciatique ou une arthrose de la hanche.

A. Combien de temps dure une tendinite du moyen fessier ?

Lorsqu’elle est prise en charge manière précoce et si la lésion n’est pas grave, la tendinite du moyen fessier peut être guérie en trois à six semaines. Dans le cas contraire, la guérison peut prendre plusieurs mois, en moyenne 6 à 8 mois. Si la pathologie est chronique, elle ne se guérit jamais complètement.

B. Combien de temps d’arrêt pour une tendinite du moyen fessier ?

En principe, on préconise le repos pour soulager la douleur de la tendinite du moyen fessier. Toutefois, le repos strict n’est pas conseillé. En effet, pour favoriser la cicatrisation de la lésion, il est essentiel de soumettre le muscles à des contraintes mécaniques progressives. La natation, le vélo, la marche nordique ou la randonnée avec bâtons sont des idées d’activités à pratiquer.

En d’autres termes, un temps d’arrêt des activités n’est pas préconisé. Par contre, il faut limiter les mouvements répétitifs et les sports extrêmes. La douleur sera alors le signal d’alerte. Lorsqu’elle devient vive, il faut arrêter simplement.

C. Peut-on marcher avec une tendinite du moyen fessier ?

Marcher quand on a une tendinite du moyen fessier est douloureux. Toutefois, la marche aide à la guérison, car elle :
• Tonifie les fessiers ;
• Renforce les articulations ;
• Favorise la récupération.

C’est pourquoi le repos total n’est pas conseillé. La marche doit néanmoins être réduite dans la mesure du possible. Il en est de même pour les montées et les descentes d’escaliers.

Pour faciliter la marche, il est primordial d’étirer le tendon tous les jours avec des exercices ciblés. Les étirements doivent toutefois être stoppés si la douleur est insupportable. En outre, il est également possible d'utiliser des pistolets de massage afin d'accélérer la récupération.

3. Quelles sont les causes d’une tendinite du moyen fessier ?

Le moyen fessier est un muscle très sollicité. Il stabilise le tronc et le bassin durant la marche et la course et nous permet de nous tenir debout. En outre, il joue également un rôle dans l’abduction et la rotation interne et externe de la cuisse.

La tendinite du moyen fessier est principalement due à la surutilisation de l’articulation de la hanche entraînant une désaxation des articulations et la répétition de mouvements inadéquats.
Toutefois, d’autres causes sont aussi à l’origine de cette pathologie, entre autres :
• Anomalies anatomiques de la hanche ;
• Lésions osseuses ;Arthrose de la hanche ;
• Port de chaussures ou de semelles inadaptées ;
• Port d’une prothèse de la hanche ;
• Entraînement mal adapté ou pratique intensive d’un sport ;
• Mauvaise posture ;
• Chute ou traumatisme ;

Par ailleurs, elle peut aussi avoir comme origine une mauvaise hygiène de vie ou une condition physique particulière : modifications hormonales liées à la ménopause, différence de loueur des deux jambes, certains médicaments, sédentarité (rester toujours assis fragilise le muscle du moyen fessier) surpoids, tabagisme et hydratation insuffisante.

Comment éviter dans le futur une tendinite du moyen fessier ?

On l’a dit plus haut, lorsqu’elle devient chronique, la tendinite du moyen fessier ne guérit pas complètement. Toutefois, il est possible d’éviter les douleurs dans le futur, du moins de les atténuer avec quelques gestes.

Si la cause de la tendinite est une mauvaise hygiène de vie, il est nécessaire de changer son mode de vie et ses habitudes alimentaires ; solliciter plus souvent le muscle du moyen fessier avec des activités sportives, corriger la posture, éviter les mouvements délétères, manger équilibré et boire 1,5 litre d’eau par jour.

Par ailleurs, l’ostéopathie permet également d’éviter la tendinite dans le futur. En effet, elle traite la cause de la pathologie et pas simplement les symptômes afin d’éviter les récidives. À cet effet, l’ostéopathe effectue une série de tests afin d’éliminer les pathologies qui pourraient expliquer une douleur à la hanche. Lorsque la cause de la tendinite est identifiée, il adapte le traitement en conséquence.

4. Comment soigner une tendinite du moyen fessier ?

Le diagnostic de la tendinite du moyen fessier est clinique. L’examen effectué par le médecin consiste à palper les muscles de la hanche et à les soumettre à des tensions afin d’identifier le musclé concerné par la douleur ainsi que les mouvements qui la provoquent. Le médecin examine également la colonne vertébrale pour éliminer d’autres pathologies provoquant des douleurs à la hanche comme l’arthrose de la hanche et la sciatique. Parfois, il peut recommander une IRM ou une échographie pour évaluer l’état des tendons.

En fonction de la gravité de la lésion et de la raison de l’inflammation, il peut préconiser :
• Le repos, mais pas absolu.
• Le port de semelles orthopédiques si la tendinite du moyen fessier résulte d’une mauvaise posture ;
• La kinésithérapie permet d’atténuer la douleur grâce à des massages sur le tendon lésé. Une rééducation est aussi proposée afin de renforcer le muscle du moyen fessier pour qu’il puisse maintenir le bassin et le tronc stables ;
• L’ostéopathie : l’ostéopathe équilibre les chaînes musculaires et la posture, corrige les contraintes sur les parties sous-jacentes (genou, cheville et pied), ajuste le bassin, travaille sur les adaptations du rachis et traite les viscères.
• Les infiltrations locales permettent de soulager la douleur, mais n’écartent pas les risques de récidive
• La chirurgie lorsque les traitements n’ont pas fonctionné après six (6) mois.

À noter que le traitement le plus efficace consiste à combiner ces différentes prises en charge. En outre, le traitement de la tendinite du moyen fessier doit intervenir le plus tôt possible. Plus, il est pris en charge suffisamment tôt, moins la lésion est grave, et plus la guérison est rapide.

Que faire pour soulager une tendinite du moyen fessier ?

Le principal traitement contre la douleur de la tendinite du moyen fessier consiste à prendre des anti-inflammatoires. Il est possible de les associer avec l’application régulière de glace sur la partie douloureuse.

En outre, les pistolets de massage ont aussi prouvé leur efficacité. Développés avec l’appui de professionnels du sport, ces accessoires de massage permettent de soulager les douleurs, d’accélérer la récupération et de traiter des pathologies tendineuses.